01 45 62 61 35 *
* Coût d'un appel local
Contactez nos spécialistes
Du lun. au sam. de 09h à 20h et dim./j. fériés de 10h à 19h.
Contactez nos spécialistes
Nos experts
Tous nos spécialistes
01 45 62 61 35 *
Pourquoi Directours

Des spécialistes, un conseiller

Une équipe de spécialistes, pour vous un conseiller dédié.

Des prix ultra-négociés

Des voyages haut de gamme à prix ultra-négociés.

Testés et approuvés

Sélection de voyages testés et approuvés par nos experts.

Assistance 7j/7

Voyagez l'esprit léger, Directours vous accompagne.

Directours a 20 ans

Confiez votre voyage à une maison de confiance.

Newsletter

Des offres exclusives vous attendent !

Recevez vite votre offre de bienvenue
loading
Avis Clients

Albanie - Informations pratiques

Formalités

Pour les ressortissants français : Passeport ou carte nationale d’identité en cours de validité suffisante pour le séjour.
Les formalités à l'aéroport sont faciles. En cas de grosse affluence ça peut prendre un peu de temps mais les policiers sont aimables.

Décalage horaire

Aucun décalage horaire entre l'Albanie et la France.

Climat

Nos circuits sont faisables quasiment toute l'année. Néanmoins allez-y de préférence au printemps et en automne. Oubliez la côte en Juillet et Août, mois très chauds et elle est envahie d'Italiens.

Transport aérien

Depuis la France, il n'existe que des vols avec escale. Compter en moyenne 4 heures de trajet en tout.

Electricité

Les prises électriques sont les mêmes qu'en France. Courant 220 volts.

Argent

On trouve des distributeurs de billets un peu partout à Tirana, et au moins un dans chaque ville de province. Souvent plus d’ailleurs. La monnaie est le Lek ; ca fait exotique. 1 euro=135 leks. On peut payer tous les hôtels en euros.
Les cartes de crédit sont acceptées dans les principaux hôtels et dans les restaurants haut de gamme de Tirana.
Le pourboire n’est pas obligatoire. On laisse en général 10% au serveur des restaurants. Aux prix locaux c’est assez facile d’être généreux.
Une course en taxi dans Tirana coûte 400 leks. Soit 3 euros.
L’essence est à 1,2 euros le litre ce qui est cher pour le niveau de vie local. Néanmoins il y a des stations service partout. Quasiment chaque kilomètre sur les grands axes! 
Un salaire de 200 euros/mois est monnaie courante en Albanie. On gagne moins dans les campagnes.

Visites

On visite les mosquées. Mais pas bras nus ou court vêtues.
Il y a des petits bunkers partout, hérités de la période paranoïaque de Enver Hodja. Bunkers individuels en général. Ils sont souvent peints pour les rendre plus gais. Le bunker est devenu le symbole de l'Albanie.

Repas

Les repas sont très peu chers. On mange pour 5 euros sans problème. La nourriture est correcte, voire bonne sans atteindre la qualité turque ou italienne.
Par contre sur la route quand vous trouvez une auberge qui vous semble accueillante, allez-y. n'attendez pas la prochaine. Il n'y en aura peut être pas ou elle n'aura rien à proposer.

Réseau téléphonique

Le téléphone GSM fonctionne aussi bien qu’en France, voire mieux. Par contre votre forfait n’inclut peut être pas le pays. A vérifier avant le départ.

Bon à savoir

Réponse à une question que l’on devine : Oui, on peut faire le tour de l’Albanie dans des conditions de confort très acceptables. Il y a de beaux hôtels de charme, neufs. Le service n'est pas aussi stylé qu'en Asie mais les gens sont tellement gentils. Les routes sont parfois défoncées, parfois bonnes. L'Albanais conduit moins vite que ses voisins. On ne se sent pas en insécurité sur les routes. Sauf la nuit.  Anecdote: le pays est le royaume des Mercedes, rutilantes neuves ou d'occasion après des centaines de milliers de kilomètres allemands, il n'y a quasiment que ça! L’Albanais considère que la seule voiture capable de survivre aux routes du pays est la Mercédès. C’était vrai à la sortie de la dictature quand le pays était dans un état catastrophique. C’est moins vrai aujourd’hui, les routes sont bien meilleures et on voit fleurir des Clio, dans Tirana essentiellement.