01 45 62 61 26 *
* Coût d'un appel local
Contactez nos spécialistes
Du lun. au sam. de 09h à 20h et dim./j. fériés de 10h à 19h.
Contactez nos spécialistes
Eva
Eva
01 45 62 61 26 *
Pourquoi Directours

Des spécialistes, un conseiller

Une équipe de spécialistes, pour vous un conseiller dédié.

Des prix ultra-négociés

Des voyages haut de gamme à prix ultra-négociés.

Testés et approuvés

Sélection de voyages testés et approuvés par nos experts.

Assistance 7j/7

Voyagez l'esprit léger, Directours vous accompagne.

Directours a 20 ans

Confiez votre voyage à une maison de confiance.

Newsletter

Des offres exclusives vous attendent !

Recevez vite votre offre de bienvenue
loading
Avis Clients

Chili - Informations pratiques

Nation bicentenaire, le Chili est aujourd’hui une démocratie exemplaire, un pays stable et sûr, sans corruption, qui ne cesse de croître et de se moderniser. Une sorte de dragon économique sud américain avec 17 millions d’habitants.

Son infrastructure de première qualité, la diversité de ses paysages et de sa culture vont vous surprendre même, et surtout, si vous êtes un  voyageur expérimenté.

Climat - Saison - Altitude

Le Chili est tellement étendu en latitude, en altitude que sa diversité géographique se reflète bien évidemment sur son climat. Difficile d’être péremptoire quant au climat. La haute saison est en été austral, c'est-à-dire de Novembre à Mars. Il est tout à fait possible, voire souhaitable de voyager quasiment partout toute l’année. La région centrale, le Nord et l’ile de Pâques se visitent sans problème du 1er Janvier au 31 Décembre. Région centrale, (Santiago, Valparaiso): le climat est de type méditerranéen, avec des températures d’environ 28ºC en janvier (bien que les nuits soient fraîches) et 10°C en juillet. La saison des pluies s’étend de mai à août. Santiago est seulement à 700 mètres d’altitude, mais les montagnes alentours peuvent dépasser les 6 000 mètres ! un petit vent frais n’est jamais à exclure. Valparaiso peut être enveloppé de brumes matinales un peu comme San Francisco.

Désert d’Atacama (Nord du Chili) : le climat est de type désertique d’altitude, présentant de fortes variations thermiques. San Pedro de Atacama se trouve à 2 500 m d’altitude. En pleine journée la température peut atteindre jusqu’à 25°C, mais la nuit la température peut chuter jusqu’à 5°C en hiver austral, voire rarement geler. Durant certaines excursions allant à plus de 4 000m., la température est en-dessous de 0°C. Il ne pleut que très rarement, notamment durant l’hiver bolivien, qui correspond à l’été austral (d’accord ce n’est pas vraiment facile à comprendre mais c’est ainsi en altitude) entre décembre et mars. Le mois le plus chaud est Juillet.

Patagonie : On a tort de croire la Patagonie terriblement froide. En fait elle n'est pas très extrême en latitude. 51° (à comparer aux 71° du Cap Nord).
La Patagonie se situe dans l'hémisphère Sud à la latitude de Copenhague dans l’hémisphère Nord.. Donc un climat pas si épouvantable en hiver. On imagine toujours une calotte glaciaire sans doute à cause des pingouins. Par exemple il ne gèle quasiment pas en bord de mer. Et il neige peu et pas longtemps. Du coup l’hiver les journées durent quand même 8 à 9 heures, et en été (austral toujours) on a 14 à 16 heures de jour. Le problème de la Patagonie n'est pas tant que les hivers soient froids, c'est que les étés ne soient pas chauds (entre 10 et 18° aux meilleurs jours). Et le vent, quasi perpétuel, surtout en été. Un vent que rien n'arrête dans ces plaines à perte de vue. Comme le disait un habitant de Puerto Natales: « je préfère de loin un jour d'hiver sans vent à un jour d'été venté ». Le mois le plus venté est Novembre.

Ile de Pâques: le climat est de type polynésien, océanique. Les températures moyennes oscillent entre 17ºC, en octobre, et 26ºC. Il pleut souvent. Un petit grain chassant un gros grain. Mais c’est agréable et souvent la nuit. Le mois de Mai est le mois le plus pluvieux.

Santé

Aucun vaccin n’est obligatoire, ni nécessaire pour se rendre au Chili. Prévoir une crème solaire au facteur d’au moins 30, le soleil est puissant au Chili, encore plus en altitude. L’eau du robinet est réputée potable néanmoins faites comme nous, passé Vintimille ou Hendaye buvez de l’eau minérale en bouteilles. La nourriture est saine, les normes d’hygiène dans les restaurants sont au moins aussi élevées qu’en France. Les poissons, fruits de mer, crustacés se dégustent sans souci.

Sécurité

Le Chili est un pays sûr. Peu de criminalité et peu de mendicité. Les seuls endroits où il est bon de se méfier un tant soit peu sont le centre ancien de Santiago la nuit, et Valparaiso.
On est néanmoins très loin des taux de vols à la tire constatés à Paris ou à Marseille.

Décalage horaire

- En été : 4 heures de moins au Chili. Lorsqu’il est 19h en France, il est 15h au Chili.

- En hiver : 6 heures de moins au Chili. Lorsqu’il est 19h en France, il est 13h au Chili.

Courant électrique

220 Volts. Prévoir un adaptateur universel, certaines prises ne sont pas adaptées aux fiches européennes.

Monnaie locale

Peso Chilien. Niveau de change au 01/09/2012 : 1 euros = 610 pesos chiliens. Ce qui rappellera notre franc d’avant l’euro. 1 peso= 1 centime de 2001.

Formalités

Pas besoin de visa si vous êtes détenteur d’un passeport européen. Validité minimale de 6 mois après la sortie du pays. Un visa touristique de 3 mois vous sera automatiquement délivré à l’entrée du pays. Pour les non Européens, consulter le consulat général du Chili en France : www.cgparis.cl 

Ou : 0144185992. 64 boulevard de la Tour Maubourg. Paris. 

Douanes

Le Chili est resté à l’abri de multiples épidémies agricoles protégé par la Cordillère. Par exemple il n’a pas connu le phylloxera. Les plants de vigne ne sont pas greffés contrairement aux nôtres. Du coup les Chiliens sont très à cheval sur l’importation de produits organiques (fruits, légumes, viande). Vous verrez les chiens de la douane locale dans tous les aéroports renifler les bagages. On ne vous demandera pas si vous importez de la cocaïne mais si vous avez des pommes ou des poires. On plaisante bien sûr. Mais ces rubriques d’informations seraient tellement tristes sans un soupçon de dérision.  Donc ne ramener aucun produit frais au Chili sous peine d’amende et de gros ennuis.