01 45 62 61 26 *
* Coût d'un appel local
Contactez nos spécialistes
Du lun. au sam. de 09h à 20h et dim./j. fériés de 10h à 19h.
Contactez nos spécialistes
Elsa Eva
Elsa, Eva
01 45 62 61 26 *
Pourquoi Directours

Des spécialistes, un conseiller

Une équipe de spécialistes, pour vous un conseiller dédié.

Des prix ultra-négociés

Des voyages haut de gamme à prix ultra-négociés.

Testés et approuvés

Sélection de voyages testés et approuvés par nos experts.

Assistance 7j/7

Voyagez l'esprit léger, Directours vous accompagne.

Directours a 20 ans

Confiez votre voyage à une maison de confiance.

Newsletter

Des offres exclusives vous attendent !

Recevez vite votre offre de bienvenue
loading
Avis Clients

Pérou - Informations pratiques

Climat - Saison

La haute saison touristique au Pérou s’étend de mai à novembre, c'est-à-dire durant l’automne et l’hiver locaux, lorsque les pluies se font rares.
Le climat varie selon les régions, mais seuls l’hiver et l’été sont marqués :
Sur la côte pacifique, en été (de décembre à mars), les températures peuvent atteindre 27°C.
En hiver (de mai à octobre), le climat est humide et froid et les températures peuvent descendre jusqu’à 12°C. L’extrême nord, zone balnéaire du Pérou,  jouit du soleil toute l’année (35°C en été), alors que le brouillard s’installe sur la côte sud pendant l’hiver, notamment à Lima.
En montagne, le climat est sec et tempéré.
La saison idéale s’étend de mai à octobre : les journées sont ensoleillées et il y a peu de pluies, mais la température chute durant la nuit. La saison des pluies va de décembre à mars. Les températures peuvent varier entre 2 et 20°C dans la même journée.
Dans la jungle, le climat est humide et tropical ; deux saisons climatiques sont nettement différenciées : l’une estivale (de mai à octobre), avec des jours ensoleillés et des températures supérieures à 30°C ; l’autre pluvieuse (de novembre à mars), avec des averses fréquentes et une augmentation du débit des fleuves.

Altitude

C’est un élément majeur du pays et de votre voyage. Les régions touristiques les plus visitées sont en altitude.
- De Cusco à Machu Picchu : L’altitude de Cusco est de 3 400 m. Certains sites alentour peuvent monter jusqu’à 3 750 m. Lorsque l’on se dirige vers le Machu Picchu, l’altitude baisse : dans la Vallée Sacrée, Urubamba est à   2 900 m. Le village de base de Machu Picchu, Aguas Calientes, ne se trouve plus qu’à 1 600 m, présentant un climat subtropical agréable.
- Lac Titicaca : le lac et sa ville de base, Puno, se trouvent à  3 817 m. 
- Arequipa et Canyon du Colca : Arequipa n’est qu’à 2 335 m. Mais plus on se dirige vers le Canyon du Colca, et plus l’altitude monte : Chivay qui est un des villages principaux du canyon, se trouve à 3 635 m.
Important : A partir de 2 500 m l’altitude peut provoquer quelques troubles… Cela arrive surtout lorsque l’on va directement de Lima (bord de mer) à Cusco. Comptez 2 jours d’acclimatation pour être à l’aise. Outre le long voyage, le métabolisme de chacun est primordial. Nous avons bâti nos voyages en essayant de monter par palier, autant que faire se peut. Par exemple dans un programme incluant Cusco et le lac Titicaca, le lac, plus haut encore que Cusco, est proposé en dernier afin de permettre une meilleure adaptation. Dans un programme incluant en plus Arequipa, nous commençons par Arequipa, pour passer ensuite au lac Titicaca, le corps étant déjà adapté, et finir en pleine forme sur Cusco. Aller au Machu Picchu est pur bonheur : on descend en altitude et on se retrouve dans une forme olympique. N’hésitez pas à nous demander des journées supplémentaires à l’arrivée au Pérou. Arequipa est une ville délicieuse pour s’acclimater. Il vaut parfois mieux « perdre » une journée ou deux et continuer le voyage en conditions optimales. Dans tous les cas, en altitude, ne mangez pas lourd. La digestion y est redoutable. Ne buvez pas d’alcool ou le moins possible. Le maté de coca, un thé local, est le remède idéal au mal des montagnes. N’hésitez pas à en user et abuser. Les guides accompagnateurs vous en proposeront régulièrement.

A noter aussi que tous nos transferts sont équipés de bouteilles d’oxygène, parfait instrument pour soulager les personnes en petite forme.

Inutile de préciser que les personnes présentant des troubles cardio-vasculaires devront s’abstenir de voyager dans les montagnes du Pérou. Il leur restera le Nord, l’Amazonie, les lignes de Nazca entre autres. Et c’est déjà beaucoup.

Santé

Aucun vaccin n’est obligatoire pour se rendre au Pérou. Evidemment si vous lisez le Vidal des voyages on vous recommandera un nombre important de précautions : la DTP, l’hépatite A et B, fièvre jaune etc… Plus raisonnable : un traitement anti-paludisme si vous allez dans la jungle. Prévoir une crème solaire au facteur d’au moins 30, voire 50, le soleil est terrible en montagne. Il serait juste insensé de boire l’eau courante.

Décalage horaire

- En été : 7 heures de moins au Pérou. Lorsqu’il est 19h en France, il est 12h au Pérou.
- En hiver : 6 heures de moins au Pérou. Lorsqu’il est 19h en France, il est 13h au Pérou.

Courant électrique

220 Volts. Prévoir un adaptateur universel, certaines prises ne sont pas adaptées aux fiches européennes.

Monnaie locale

Nuevo Sol. Niveau de change au 1er Octobre 2012 : 1 euro = 3.3 nuevos soles. Soit 1 nuevo sol vaut à peu près un tiers d’euro.

Formalités

Pas besoin de visa. Tous les européens doivent être munis d’un passeport pour entrer et sortir du pays (un visa touriste de 3 mois vous sera automatiquement délivré à l’entrée au pays).

Douanes

Pas de restrictions particulières hormis les habituelles mises en garde sur les fruits, aliments, armes, explosifs, etc…

Vêtements

Pas facile de faire sa valise : il faut emporter  des vêtements légers, et… des vêtements chauds pour le froid. Un chapeau et des lunettes de soleil sont indispensables. Pour la jungle, des vêtements très légers, des manches longues pour les moustiques, un vêtement imperméable léger pour les pluies. Le péruvien, même chic, s’habille « casual ». Vous n’aurez pas besoin de costume ou de robe du soir.