01 45 62 61 36 *
* Coût d'un appel local
Contactez nos spécialistes
Du lun. au sam. de 09h à 20h et dim./j. fériés de 10h à 19h.
Contactez nos spécialistes
Eva Julie Selvina
Eva, Julie, Selvina
01 45 62 61 36 *
Pourquoi Directours

Des spécialistes, un conseiller

Une équipe de spécialistes, pour vous un conseiller dédié.

Des prix ultra-négociés

Des voyages haut de gamme à prix ultra-négociés.

Testés et approuvés

Sélection de voyages testés et approuvés par nos experts.

Assistance 7j/7

Voyagez l'esprit léger, Directours vous accompagne.

Directours a 20 ans

Confiez votre voyage à une maison de confiance.

Newsletter

Des offres exclusives vous attendent !

Recevez vite votre offre de bienvenue
loading
Avis Clients

Cuba - Informations pratiques

Climat

Cuba bénéficie d’un climat tropical. On distingue deux saisons. La saison sèche (l’hiver) de fin novembre à mai. La température est de 25° en moyenne et l’eau est à 24°. De juin à octobre, c’est la saison humide (l’été). Elle se caractérise par des pluies violentes de courte durée. La température est de 28° et l’eau est à 30°

Les cyclones : même si le taux de probabilité est faible, la période à risque est de juin à novembre. Les régions les plus touchées sont Pinar Del Rio, la province de La Havane et l’Ile de Jeunesse.

La meilleure saison pour partir et visiter Cuba est pendant la saison sèche de fin novembre à mai.

Formalités

Pour les ressortissants français, passeport en cours de validité valable 6 mois après la date de retour.

Carte de tourisme obligatoire : pour entrer à Cuba vous devrez obligatoirement remplir un formulaire. La carte de tourisme s’obtient auprès du consulat de Cuba (environ 22€ par personne) ou par courrier (environ 25€ par personne). Vous devez présenter votre passeport ainsi que votre billet d’avion. Ce document doit être obtenu avant votre départ pour Cuba.
La carte de tourisme est utilisable jusqu’à 6 mois après son émission est valable pour une entrée à Cuba (validité de 30 jours à partir de l’arrivée sur l’île).

Les mineurs doivent également se munir de la carte de tourisme.

Assurance voyage : avant le départ, vous devez obligatoirement souscrire à une police d’assurance voyage couvrant les frais médicaux et le rapatriement. Munissez-vous d'une attestation auprès de l'assureur. Elle est à présenter aux autorités cubaines dès votre arrivée.

Taxe de sortie : Afin de fluidifier les démarches à l'aéroport, le Ministère du Tourisme cubain a changé la procédure d'encaissement de la taxe aéroportuaire de sortie du territoire cubain.
Cette taxe qui était collectée à l'aéroport sera désormais incluse pour les voyages à partir du 1er mai 2015.

Santé (Nourriture)

Aucun vaccin obligatoire.  Nous vous conseillons d’emporter avec vous des produits anti moustiques.

Il est déconseillé de boire d’eau du robinet. Nous vous conseillons de manger les fruits et légumes seulement s’ils peuvent être pelés, s’ils sont lavés ou cuits. Quant à la viande, demandez à ce qu’elle soit bien cuite et servie bien chaude. Il s’agit là des précautions à appliquer dans n’importe quel pays.

Décalage horaire

Le décalage horaire entre la France et Cuba est de -6h. Comme la France, Cuba a un horaire d’hiver et un horaire d’été. Quand il est 12h en France, il est 6h à Cuba.

Langue

L’espagnol est la langue la plus répandue. Un peu d’anglais et de français.

Monnaie

Deux monnaies sont en circulation. Le peso cubano (la moneda nacional) utilisée par les cubains seulement. La monnaie utilisée par les touristes est le peso cubano convertible (CUC).
Cours estimatif décembre 2013 – 1€ = 1,36 CUC.

Courant électrique

110 volts, prise de courant à fiche plate ; prévoyez un adaptateur.

Banque, retrait et communication

Bureau de change dans les grandes banques (Banco National de Cuba, Banco Popular…) ou dans les maisons de change Cadeca (passeport demandé). Les Cadeca sont généralement ouvert le samedi et même le dimanche. Aucun lieu de change ne prend de commission et les taux sont similaires.

Vous pouvez aussi retirer de l’argent dans les distributeurs qui se sont multipliés dans les grandes villes et les lieux touristiques.

Des points internet sont accessibles dans toutes les grandes villes  (notamment dans les grands hôtels et les centres d’appels téléphoniques Telepuntos). Dans les Telepuntos, pas besoin de faire la queue puisque les postes internet sont réservés aux touristes.

Les hôtels

Disons-le clairement, vous ne viendrez certainement pas à Cuba pour la qualité de son hôtellerie ! Fort heureusement d'ailleurs, cela vous évitera bien des déceptions...
Si les hôtels sont souvent pleins de charme et parfois évocateurs d'un passé tumultueux, une fois passée la porte de votre chambre, vous pourrez être un peu déçus par la qualité d'une literie ou une salle de bain un peu désuète. Vous êtes à Cuba avec ses difficultés de réapprovisionnement, son personnel pas toujours très efficace mais gentil. Les étoiles  ne veulent pas toujours dire grand-chose. Alors, nous sommes allés sur place pour sélectionner le meilleur de ce qui existait dans chacune des villes et nous avons revu la classification selon nos exigences. Oubliez tous vos standards !

 

Notre classement :
« Luxe », ce sont les plus beaux hôtels de l’île. Nous ne nous risquerons pas à les comparer aux standards internationaux.
« Historique », des hôtels mythiques intimement liés à l’histoire de Cuba.  Il y règne une atmosphère délicieusement surannée.
« Charme », ces hôtels  ont une décoration soignée et une architecture typique.
« Supérieur». Le confort est simple mais confortable.
« Standards». Les hôtels de catégorie Standard sont d’un confort plus rudimentaire. Ils sont simples, fonctionnels mais toujours propres. Le vrai atout reste le prix. 
Ces catégories sont, selon nous, plus conformes à la réalité de l’hôtellerie en ville à Cuba.
Côté plages, la sélection fut plus facile. Les hôtels proposant des formules tout compris sont plus récents. Ils ont ouverts ces 10-15 dernières années grâce à des joint-ventures entre l’état cubain et des investisseurs étrangers, espagnols pour la plupart. Les chaînes hôtelières espagnoles sont donc largement représentées. Nous avons sélectionné les hôtels les plus haut de gamme et bien sûr, notre sélection des meilleurs hôtels à vivre en Famille.

Les autotours – Comment visiter Cuba ?

Vous en rêviez : traverser Cuba d'Est en Ouest au volant d'une de ces vielles américaines... nous aussi, il faut bien l'avouer.
Seulement voilà, pour accomplir ce rêve,  il va falloir vous armer d'une grande patience, d'un solide sens de l'orientation et disposer de beaucoup, beaucoup de temps... Sinon, vous serez bien vite rattrapés par la réalité : absence de panneaux aux intersections, flotte de véhicules et routes mal entretenues, stations-services peu nombreuses...et vous ne pourrez compter que sur votre niveau d'espagnol pour vous aider !
Alors, pour vous éviter bien des désagréments, nous avons opté pour des circuits individuels avec chauffeur et guide. Nous  réserverons les autotours aux plus aventureux d'entre vous (mais ils ne diront pas qu’on ne les a pas prévenus !)

Les excursions

Les excursions à Cuba sont vendues sur place exclusivement. Avant votre départ, nous pouvons vous conseiller des visites mais vous ne pourrez les réserver qu’à votre arrivée. Seul l’état est habilité à vendre ces prestations, ainsi pour réserver une excursion, il faut se rendre dans les bureaux de tourisme d’état directement dans votre hôtel. Il est préférable de réserver le plus tôt possible (les excursions sont collectives).

Nos circuits privés ne sont pas concernés, les visites et excursions étant déjà réservées et incluses dans nos prix.

Les assistances

Tous nos séjours comprennent une assistance. Selon votre voyage, elle vous offre un accueil à l’aéroport, une réunion d’information (conseils pratiques, mise en garde, astuces, conseils…), l’assistance lors de votre location de voiture, etc. Vous êtes accueilli dès les premiers jours de votre voyage. En revanche, quelle que soit l’assistance choisie, aucune ne vous permet d’avoir une assistance à la fin de votre voyage à l’aéroport.

Les restaurants

Lors de votre circuit, vous risquez de croiser des groupes et autres touristes dans les restaurants. En effet, il s’agit de restaurants touristiques officiels d’état. Il n’y a pas d’autres choix. Rappelons la situation politique et le modèle économique très particulier de Cuba.
A noter que certains restaurants pour Cubains sont interdits aux touristes