01 45 62 61 26 *
* Coût d'un appel local
Contactez nos spécialistes
Du lun. au sam. de 09h à 20h et dim./j. fériés de 10h à 19h.
Contactez nos spécialistes
Yseult Eva
Yseult, Eva
01 45 62 61 26 *
Pourquoi Directours

Des spécialistes, un conseiller

Une équipe de spécialistes, pour vous un conseiller dédié.

Des prix ultra-négociés

Des voyages haut de gamme à prix ultra-négociés.

Testés et approuvés

Sélection de voyages testés et approuvés par nos experts.

Assistance 7j/7

Voyagez l'esprit léger, Directours vous accompagne.

Directours a 20 ans

Confiez votre voyage à une maison de confiance.

Newsletter

Des offres exclusives vous attendent !

Recevez vite votre offre de bienvenue
loading
Avis Clients

Argentine - Informations pratiques

En savoir plus

Déjà le seul nom d’Argentine fait rêver. Visions de grands espaces, de splendeurs glacées, de richesses inouïes, d’un pays où tout est possible, baigné de la musique sensuelle du tango.
Et vous avez raison de rêver : ce pays est somptueux. Rempli de sites majeurs, incontournables. Pensez entre autres, Terre de Feu, Patagonie, Perito Moreno, Péninsule de Valdez, Région de Salta, chutes d’Iguazu : tout n’est que splendeurs naturelles.
Mais pour bien comprendre l’Argentine, en dehors des clichés de carte postale, il faut quelques chiffres : le pays fait 2.700.000 km2, soit 5 fois la France. Sans compter l’Antarctique bien sûr. Longueur : 3700km largeur : 1400km. Pour bien comprendre imaginez un pays qui s’étendrait de la France à l’Egypte en longueur et jusqu’en Pologne en largeur. Ca laisse un peu d’espace surtout quand on est seulement 40 millions d’habitants. Donc plus d’un bon tiers et pas loin de la moitié habitent la capitale Buenos Aires. Pensez aussi que 70% de la population argentine est d’origine espagnole ou italienne. On dit même 40% pour les Italiens. Il reste seulement 1% d’Amérindiens, merci à la colonisation. (Comme dit l’humoriste : le premier Indien qui découvrit Christophe Colomb fit une mauvaise découverte…). Le reste de la population est européenne (Allemands, Gallois, Baltes et Basques surtout). Ne vous étonnez donc pas si Buenos Aires a des faux airs de Madrid ou de Paris.
Vous allez aussi trouver un pays immense s’étendant sur 33 parallèles ! Bon courage quand il s’agit de faire ses valises : le climat peut aller du torride au glacial.
Ainsi, peut-être faut-il imaginer visiter l’Argentine en plusieurs voyages ? Le pays s’y prête, les différences de saisons aussi. Peut-être combiner les Patagonies argentine et chilienne et revenir pour associer les pays andins de chaque côté de la frontière ? A vous de décider bien sûr. Nos circuits peuvent être pris à la lettre (après tout on a phosphoré pour en faire les meilleurs) ou être modifiés Nous bâtirons votre voyage à votre gré en fonction de votre temps, budget, de la saison, de vos attentes. Bien sûr nous avons visité tous les hôtels, tous les sites, emprunté toutes les pistes, mesuré les temps de parcours. Nous sommes de plus en plus rares avec cette conscience professionnelle. Sachez en profiter.

Economie

Après pas mal de vicissitudes politiques et de dictatures militaires toutes plus médiocres les unes que les autres, l’Argentine est maintenant une démocratie. Personne en 30 ans de dictature n’a été fichu de mettre le pays en ordre. Personne n’a arrêté la corruption endémique. L’armée a perdu toutes les guerres. Et a fini par perdre son honneur dans des opérations terroristes épouvantables). L’Argentine est un pays riche, 2ème puissance économique d’Amérique du Sud. Elle fut même la 4ème puissance mondiale après la seconde guerre, bien plus riche que la France. Tout pousse, les moutons s’élèvent seuls ou presque, les vaches aussi, le pétrole gicle, les minerais se trouvent à profusion sous la pelle, la pêche est florissante. Pourtant l’Argentine est rongée par la corruption, l’inflation galope et le pays, qui n’a plus la possibilité d’emprunter sur les marchés  mondiaux suite à la faillite de 2001, se débat dans des difficultés économiques considérables. A cause d’un personnel politique médiocre l’Argentin qui avait un niveau de vie comparable à l’européen commence à connaître les affres des économies du tiers monde.

Les saisons

Il n’y a pas de saison parfaite pour l’ensemble de l’Argentine. Le pays est trop vaste. Globalement la meilleure saison pour le Sud est l’été austral, notre hiver. Disons de début Novembre à fin Mars. Mais la Patagonie et la terre de Feu ne sont pas si froides en hiver austral contrairement aux idées reçues. En fait la latitude n’est pas extrême, correspondant à celle de Copenhague pour Ushuaia. Il y fait moins froid qu’au Canada ou en Finlande, sauf sur les glaciers ou dans les montagnes. Pour autant il pleut plus souvent et le vent fort est quasi perpétuel. En hiver il y a autant de vent qu’en été et les journées sont très courtes.
La Péninsule de Valdés voit sa meilleure période entre Juillet et Décembre pour les baleines, d’Août à Novembre puis de Février à Avril pour les orques. Il y a des lions de mer tout le temps (sauf Août) et des éléphants de mer de Septembre à Avril. Pour tout conjuguer il ne reste que de Septembre à Novembre inclus.   
Buenos Aires et la Pampa sont chaudes en été (Janvier/Février), froides en hiver (Juillet/Août), douce le reste du temps.
La région de Salta se visite bien toute l’année sauf Janvier et Février qui voient des pluies torrentielles faire déborder les torrents. La meilleure saison est ainsi en hiver local de Mai à Octobre.  Penser seulement que les sites sont en altitude, parfois jusqu’à 4900m et qu’il y fait froid toutes les nuits quelle que soit la saison.
Iguazu est à température tropicale. Facile en hiver austral, très chaude en été (Janvier/Février), pluvieuse de Novembre à Mars

La monnaie

Le peso argentin est la monnaie locale. La recherche de dollars est un sport national, l’Argentin n’ayant que très peu de confiance dans sa monnaie. L’euro est aussi apprécié. Il existe un cours officiel du dollar et de l’euro (dit dollar vert), et un cours officieux (dit dollar bleu) 25% plus avantageux. Curieusement le cours officieux est publié dans les journaux ! Vous trouverez dans toutes les villes des changeurs officieux criant haut et fort qu’ils achètent des dollars…devant la police imperturbable. Il faut être précautionneux dans le change officieux (risque de grivèlerie). Il existe des officines avec pignon sur rue que votre guide vous indiquera. On trouve des distributeurs automatiques (ATM) partout dans le pays. Les cartes de crédit sont acceptées à peu près partout.

L'essence

L’essence est moins chère qu’en France (environ 1 euro/litre). Toujours faire le plein dès que le réservoir arrive à moitié. La seconde moitié descend plus vite et vous ne savez pas à combien de kilomètres se situe la prochaine station.

Electricité

220 volts. Prise triple avec deux broches en biseau. Prévoir un adaptateur qu’on trouve facilement partout.

Téléphone et Internet

Le téléphone GSM fonctionne très bien et parfois dans des régions incroyablement reculées. La quasi-totalité des hôtels a l’Internet soit par wi-fi (généralement gratuit), soit par des ordinateurs mis à disposition gratuite. Seul le bout de la péninsule de Valdés ne dispose pas d’un réseau GSM.

Visa

Pas besoin de visa pour le porteur d’un passeport européen. Attention : le passeport doit être valide plus de 6 mois après la date de sortie prévue de l’Argentine.

Santé

Pas de vaccin spécifique. L’eau du robinet est officiellement buvable mais faites comme nous : passé Menton ou Hendaye buvez de l’eau minérale. La nourriture est excellente. Carnivores, voici votre Graal. Végétariens ne paniquez pas, il existe aussi des plats végétariens dans les steak houses. Les fruits de mer sont délicieux quoique souvent en fritures. Les prix sont moins élevés qu’en France.

Vêtements

L’idéal est d’avoir des vêtements légers, et quelques vêtements chauds pour le froid. Un coupe-vent type Gore Tex pour la Patagonie, absolument obligatoire. Chapeau et  lunettes de soleil indispensables. Bonnes chaussures évidemment. A Buenos Aires l’Argentin s’habille volontiers mais sinon pas de soucis d’élégance. Tout le monde s’habille « cool ».  Eviter les bijoux en ville.

Sécurité

Buenos Aires est une grande ville. Les pickpockets sont parmi les meilleurs au monde. Eviter donc tout signe extérieur de richesse. Prenez le minimum sur vous. Mis à part les 3 grandes villes, le reste du pays est parfaitement sûr. A noter que la police est d’une efficacité moyenne.

Altitude

Si vous visitez le Nord-Ouest argentin (région de Salta) vous aurez à passer des cols en altitude (4000 mètres voire plus). Et séjourner parfois une nuit ou deux à plus de 2500m. Si vous êtes sujet à des problèmes respiratoires, cardio-vasculaires ou simplement au mal des montagnes, renseignez-vous bien avant de partir. Ou évitez le NOA, il reste bien des merveilles ailleurs dans le pays.